Semi-marathon de Normandie 2017

Dans Marche

Ce week end retour à la vitesse avec le semi marathon de Normandie en 2h11’06. Une belle organisation, une ambiance au top, un départ magnifique sur le pont de Normandie, bref une épreuve à noter dans vos agendas !!!


Les 28h de Roubaix 2017

Dans Marche

 

Avant de prendre part à cette première épreuve de la saison, je m’étais fixé 2 objectifs : tester mon bon rétablissement suite à mes blessures survenues pendant le dernier Paris Alsace et décrocher ma qualification pour le prochain Paris Alsace en 2018.

Petit retour sur ces 28h de Roubaix…

Mon entrainement estival ne s’est pas vraiment passé comme prévu, suite à mes examens et mes soins médicaux, j’ai eu plusieurs problèmes physiques qui ne m’ont pas permis de m’entraîner avant mi août, c’est donc avec un petit mois d’entrainement que je me suis attaqué aux 28h.

Un début de course idéal, tout fonctionnait, l’alimentation, les jambes tournaient bien, je me suis calé sur un rythme correct qui m’a permis de faire 71 km en 8h et 100 km en 11h27 ! J’ai atteint le début du classement assez rapidement, sans jamais forcer. Quand j’ai vu que je n’étais qu’à quelques minutes d’Ossipov, les images du PA me sont revenues en tête et j’ai commencé à rêver de lui passer devant, juste avant le repos de Bar le Duc. Petite revanche perso, je me suis placé 2ème juste devant lui. Malheureusement, après le 100ème kilomètre, la fatigue m’a envahi, je dormais en marchant… Impossible de tenir éveiller pendant au moins 7 heures de course… Bertrand (Labarre) m’a accompagné de nombreuses heures, mais rien à faire, le sommeil était plus fort ! Là j’ai donc perdu la deuxième place et suis redescendu à la 6ème place au début du jour. Une fois ma nuit complète de sommeil-marche sur le circuit, j’ai remis la machine en route pour atteindre les 179 km en 24h, qui me permettront sans doute de décrocher ma place sur le prochain Paris Alsace. Je finis l’épreuve avec plus de 205 km au compteurs et une 8ème place au scratch !

Je remercie mes 2 ravitailleuses Francine et Elodie qui n’ont rien lâché pendant ce 28h et Bertrand qui a marché avec moi de trèèèès nombreuses heures. Félicitations à ma coach Josy qui nous a fait une très belle démonstration de marche lors de son relais sur 24h !

Prochaines échéances, le semi marathon de Normandie dans un peu moins de 2 semaines, puis les 6h de St Thibault. Je n’ai malheureusement pas pu obtenir de congés le samedi, mais je viendrai dans la nuit pour aider mon petit Bertrand !

Retour sur le Paris Alsace 2017

Comme vous avez pu le lire ou le voir, mon Paris Alsace ne s’est pas déroulé comme prévu… Retour une dernière fois sur la compétition avant de tourner cette page.

Le prologue ainsi que le début de la grande étape se passent super bien. Si bien que je me retrouve à l’avant de la course, sans forcer, simplement en suivant mon tableau de marche élaboré par ma coach Josy. La chaleur ne me dérange pas et le ravito passe tout seul. J’ai vraiment pris mon pied jeudi après midi en étant le leader du Paris Alsace 2017 pendant plusieurs heures. L’un de mes meilleurs souvenirs a été mon passage à Mogneville, toujours en tête. En milieu d’après midi, je commence à pencher un peu, mais ceux qui me connaissent ont pu voir que ça n’avait rien à voir avec 2015. J’arrive sans aucun problème à contrôler mon dos. Juste un peu avant Bar le Duc, Ossipov me dépasse… Je perds le maillot jaune, mais il reste dans ma ligne de mire et j’arrive 2 min derrière lui pour le repos. Je m’endors avec l’objectif d’attaquer juste après le repos ! Malheureusement le repos ne se passe pas comme prévu, vomissements mais surtout, mon genou gauche bloqué à mon réveil. Le médecin Marguerite me dit que c’est une petite inflammation, je repars donc avec un médoc et en serrant les dents. Au fil des km cette douleur intense ne passe pas, nous rappelons donc Doc Marguerite qui pense à une fracture de fatigue mais ne m’arrête pas. Je suis plus motivé que jamais pour aller jusqu’à Épinal. L’autre médecin de l’épreuve me rend visite plus tard et pense au ménisque ou à la rotule. Je continue. Mon calvaire a duré près de 60 km avant que le médecin ne m’arrête…
Je suis vraiment très déçu de ne pas avoir pu attaquer comme je l’aurais souhaité, car je me sentais capable de rivaliser à l’avant de la course. La préparation était là, le mental également ! Mais malheureusement le corps en a voulu autrement…

Je tiens une nouvelle fois à féliciter mon pote Florian pour sa belle 2ème place. Je suis également déçu pour mon pote Mathieu, on aurait du la finir tous les 3 cette épreuve ! Mais je sais que tu reviendras plus fort de cette épreuve !

Je remercie toute mon équipe qui m’a soutenu et qui a fait un super boulot ! Je ne pourrais rien faire sans vous !!! Je tiens également à remercier toutes les personnes qui m’ont soutenu par SMS, mail, sur mon site et sur facebook !

Maintenant place aux examens et au repos !!! Un bon break ne me fera pas de mal.

Félicitations à toutes les participantes et tous les participants de ce Paris Alsace 2017 !

Suivez moi pendant le Paris Alsace

Bonjour à tous,

Ca y’est, la semaine prochaine, je m’attaque à l’objectif de l’année ! Je prendrai le départ du Paris-Alsace avec le dossard n°5 ! Tout est prêt !

Voici quelques liens pour pouvoir me suivre.

Mon camping-car sera équipé d’une puce GPS, vous pourrez ainsi me suivre en temps réel ici : https://sw3.solustop.com/carto-mmo2017
Pour voir le classement à chaque point de contrôle c’est par ici : http://www.marche-mythique.fr/ledirect2017.html
Vous pourrez voir quelques vidéos ici sur mon site ou sur ma page facebook : Ici
Pour m’encourager, vous pouvez envoyer un message sur le live chat de mon site.
Le départ c’est mercredi 18h30 à Neuilly sur Marne !
Sportivement,
Cédric

Les 2x6h de Dijon

Dans Marche
Désolé pour le peu d'images, mais la camérawoman était ma ravitailleuse et n'a pas chômé pendant les 2x6h !

 

Bonjour à tous,

Le WE dernier, j’ai réalisé ma dernière grosse compèt avec un gros kilométrage, soit plus de 106 km en 2x6h à Dijon. D’autant plus, que je gagne avec Florian, cette épreuve, un super moment. Car malgré le peu de concurrents, l’ambiance entre les marcheuses et marcheurs fut excellente !

Nous sommes maintenant à moins de 5 semaines de MON objectif de la saison… Le Paris-Alsace. Les derniers préparatifs sont en cours, encore un 5000 m lors des interclubs et un relais sur 6h à Neuilly sur Marne avec mon ami Flo.

En attendant le 31 mai, je vous souhaite à tous une bonne fin de prépa et rendez-vous à Neuilly !

Cédric

Dans Marche

Salut tout le monde,

Comme vous avez pu le voir, je ne suis pas inscrit pour les 24h de Bourges, rien de dramatique, travaillant dans le commerce donc tous les samedis, je n’ai pas pu me libérer 2 fois dans le mois pour une compétition. J’ai du faire un choix et je préfère privilégier les 24h de Château-Thierry fin mars.
J’en profite donc pour souhaiter bonne chance à tous les concurrents pour le championnat de France particulièrement à Florian, Mathieu et Jean Louis, j’aurai aimé être de la partie !

Par ailleurs, je suis officiellement qualifié pour le Paris Alsace 2017, grâce notamment à ma performance aux 28h de Roubaix en septembre dernier.
La préparation pour l’épreuve reine se prépare donc et je tiens d’ores et déjà à remercier mes principaux sponsors à savoir Passion Running, mon employeur qui me suit comme chaque année, mon club l’ACCT, les amis de la marche de Château-Thierry, Saucony ainsi que ceux que je ne peux pas citer pour le moment !

Rendez-vous donc dans 3 semaines !

Les 28 heures de Roubaix 2016

J’ai pris part aux 28h de Roubaix, 3 semaines après ma participation aux 24h de Wadelincourt (175 km parcourus), je n’avais pas d’objectif très précis, bien que les 180 km en 24h restaient dans un coin de ma tête.
 
Il est 11h, je suis assez serein, pas de stress. Le parcours je le connais de l’an dernier, il faut faire avec ! Je pars avec les premiers, à plus de 9 km/h. Mais rapidement, je me freine pour ne pas le regretter plus tard, je reste alors à une allure de 8,5 km/h. Je me sens bien, les ravitaillements passent bien, je m’hydrate bien, mon équipe est là pour moi, l’ambiance est bonne. Au bout de 60 km, je sens des ampoules aux pieds, je décide de m’arrêter pour un soin à 63 km. Finalement pour les pieds, plus de peur que de mal, ce sont mes anciennes ampoules de Wadelincourt qui ne sont pas encore soignées correctement qui me titillent, on crème et on remet de nouvelles chaussettes. Un petit massage au dos et aux cuisses et ça repart ! Mathieu (Olivares, vainqueur des 24h de Wadelincourt il y a 3 semaines) m’aide à me remettre dans le rythme, nous sommes à 8,2 km/h. Après 2 bonnes heures en sa compagnie, je continue seul aux environs de 8 km/h, l’allure diminue progressivement et je passe les 100 km en 11h56m25, un de mes meilleurs temps au 100 km ! Régulièrement, mes équipiers me lisent les messages d’encouragements de ma famille et de mes amis, ça me rebooste. Mais mes pieds me refont mal, on fait donc un second arrêt au bout de 110 km. Quelques ampoules sont apparues, une fois vidées, on recrème et hop je repars avec Mathieu. Mais là après quelques tours, le coup de barre, impossible de rester éveiller, je n’ai qu’une seule envie, dormir dans un bon lit !!! Josy (ma coach) prend le relais pour essayer de me réveiller. Niveau ravitaillement, on essaye le café, le coca, le solide passe toujours très bien. Je dors en marchant, rien à y faire, il faut dire qu’en guise de récupération des 24h en Belgique, j’ai fait 2 semaines de travaux maison… Je le paye cash ! 5h de coup de barre ! Mag, Josy et Math se relaient pour me tenir éveiller… J’ai pensé à m’arrêter… Plusieurs fois, je me suis dit, bon au prochain passage à la tente de ravitaillement, je leur dis que j’arrête, j’y passe et je me dis, bon, allez j’essaye encore un tour. Et finalement, non, ils sont tous venus pour moi, je me dois de tenir ! Je ne suis pas blessé, j’ai juste envie de dormir… Aaaah ce lit !!! En 24h, je suis sur la base 176 km si je reste à cette allure… Tant pis, je ne ferais pas mieux qu’il y a 3 semaines… Quoi ??? Pas mieux, mais je suis quand venu pour essayer de faire 180 !!! A 21h de temps de course, j’essaye de remonter un peu à 6,3-6,5… Ca ne suffira pas, je devrais faire une marque à 178, 179 km, pas plus… Un peu plus d’une heure avant le passage aux 24h, je réagis, je mets les bouchés double, je demande mon lecteur MP3 et je remonte à 7,5 km/h, ça va être juste pour faire les 180, mais je fais tout pour ! Je demande à Mathieu de m’aider à maintenir le rythme… 178,380 km, il me reste 16 min pour faire un tour et atteindre 180… J’ai fait le dernier tour en 16min20, ça va être juste !!! Mais je m’arrache et je réussis à faire ce dernier tour en 14min10 ! Ça y est, la barre de 180 km est franchie ! Je suis super content et je m’autorise donc un dernier arrêt pour repercer les ampoules, un petit massage et je repars. Maintenant, on va faire le maximum de kilomètres en 28h ! Ces 4 dernières heures me semblent interminables, je n’arrive plus à marcher à plus de 6,5 km/h. Malheureusement je perds ma 7ème place à 15 min de l’arrivée. Tant pis, je ne peux plus accélérer. Le premier coup de pistolet retenti… Et enfin !!! Le coup de pistolet final 1 min après… la délivrance ! Je pose ma plaquette et je finis le tour… Heureux ! Je finis donc 8ème de ces 28h de Roubaix, avec 204,678 km !
Un grand merci à mon équipe et à toutes les personnes qui m’ont soutenu par téléphone et via internet !
Maintenant, place à la récupération avant d’attaquer les entrainements automnales et hivernaux, la suite de la saison se poursuivra l’année prochaine pour les 8h de Charly sur Marne !
Page 1 sur 101234510Dernière page »